Les projections

CARTE BLANCHE VARAN CARAÏBE au Macte

jeudi 12 juillet 2018   à  19h00   /  CARTE BLANCHE VARAN CARAÏBE au Macte

 

CinéMACTe à la loupe

Carte blanche à Varan Caraïbe
« Une fenêtre ouverte » de Khady Sylla
Khady Sylla 2008 52 mn
Sénégal

Courts métrage, ciné-portrait, documentaire de création, le cinéma nous propose tellement d'expériences immersives au bord du réel floutant parfois les contours de notre réalité contemporaine. Cette Carte blanche à Varan Caraïbe, participe de cette plongée dans le réel. Nous vous attendons pour ce rendez-vous avec une sélection rare, intimement lié au vivant.
Un film de Khady SYLLA.

Aminta Ngom est « folle ». Elle le sait, n'en a nulle honte.
Sa souffrance, elle la promenait avant dans les rues de Dakar, elle l'endure aujourd'hui entre les murs de la cour familiale, elle la raconte devant la caméra.
Derrière mais aussi face à la caméra, Khady Sylla, la réalisatrice, dit et filme la douleur. Leur douleur à chacune, non pas dans un partage illusoire, mais posée, exposée lors de leurs échanges bavards ou muets, côte à côte, comme les fragments de ce miroir brisé qu'on entrevoit et dont parle la réalisatrice.
Portrait, autoportrait : de qui ? De la maladie, des errements urbains, de la folie, de deux femmes, Aminta Ngom et Khady Sylla, d'une Afrique fantôme ? C'est sur ces questions que s'ouvre grand la fenêtre du film.


TOUT PUBLIC

(Salle des congrès et des arts vivants)
TARIF : 3€, 5€

 

Mémorial Acte

 
CARTE BLANCHE VARAN CARAÏBE au Macte

jeudi 12 juillet 2018   à  19h00   /  CARTE BLANCHE VARAN CARAÏBE au Macte

 

CinéMACTe à la loupe

Carte blanche à Varan Caraïbe
« Une fenêtre ouverte » de Khady Sylla
Khady Sylla 2008 52 mn
Sénégal

Courts métrage, ciné-portrait, documentaire de création, le cinéma nous propose tellement d'expériences immersives au bord du réel floutant parfois les contours de notre réalité contemporaine. Cette Carte blanche à Varan Caraïbe, participe de cette plongée dans le réel. Nous vous attendons pour ce rendez-vous avec une sélection rare, intimement lié au vivant.
Un film de Khady SYLLA.

Aminta Ngom est « folle ». Elle le sait, n'en a nulle honte.
Sa souffrance, elle la promenait avant dans les rues de Dakar, elle l'endure aujourd'hui entre les murs de la cour familiale, elle la raconte devant la caméra.
Derrière mais aussi face à la caméra, Khady Sylla, la réalisatrice, dit et filme la douleur. Leur douleur à chacune, non pas dans un partage illusoire, mais posée, exposée lors de leurs échanges bavards ou muets, côte à côte, comme les fragments de ce miroir brisé qu'on entrevoit et dont parle la réalisatrice.
Portrait, autoportrait : de qui ? De la maladie, des errements urbains, de la folie, de deux femmes, Aminta Ngom et Khady Sylla, d'une Afrique fantôme ? C'est sur ces questions que s'ouvre grand la fenêtre du film.


TOUT PUBLIC

(Salle des congrès et des arts vivants)
TARIF : 3€, 5€

 

Mémorial Acte

 
3ans du Mémorial ACTe - CinéMACTe à la loupe : Carte blanche à VARAN CARAÏBE

samedi 7 juillet 2018   à  19h00   /  3ans du Mémorial ACTe - CinéMACTe à la loupe : Carte blanche à VARAN CARAÏBE

 


Salle des congrès et des arts vivants

- SANMDI O KA – Philippe Hurgon – 12min21 – 2018

- INTRIGUES ET PASSIONS – Abel Bichara – 18 minutes – 2012

- CHANZY BLUES – Malaury Eloi – 30 minutes – 2017

 

Mémorial Acte

 
Ciné-Club Varan Caraïbe chez SoopaSoup

jeudi 5 juillet 2018   à  19h30   /  Ciné-Club Varan Caraïbe chez SoopaSoup

 

Ne ratez pas le RDV du mois ! ALERTE CINE-CLUB VARAN CARAIBE !

Après une longue absence Le Ciné-Club Varan Caraibe est de retour chez SOOPASoup le jeudi 5 JUILLET 2018 à partir de 19H30 pour vous proposer une séance sous les étoiles de la Plage du Bourg de Sainte-Anne !
Faites-vous plaisir ! Venez partager et déguster autour du cinéma documentaire dans une ambiance conviviale !

Découvrez ou redécouvrez :
- "Le pays à l'envers" de Sylvaine Dampierre / 1H30 / 2008 -

De retour dans l'île que son père a quitté 50 ans plus tôt, la cinéaste remonte le cours du temps pour retracer l'histoire de son nom. Au fil de ce voyage initiatique sur les terres d'enfance de son père, son enquête nous transporte jusqu'à l'époque de l'esclavage. Aux archives, dans les jardins créoles ou les ruines des usines à sucre, se croisent les chemins d'une mémoire vivante, se dessine la vision d'un pays où les récits, les corps, les musiques, parlent avec force d'une histoire qui résonne encore. Le film se compose comme un jardin créole, dans le foisonnement des images et des récits ; il s'attache à la terre, entremêle repères intimes et mémoire collective. Avec Michel Rogers, généalogiste habité, à travers les souvenirs du père exilé ou dans les pas de Léna Blou, chorégraphe inspirée et de ses jeunes élèves, il déchiffre les traces contemporaines de l'esclavage, voire du colonialisme en général. Au détour de la Guadeloupe d'aujourd'hui il tend un miroir à la France dite métropolitaine : il part à la recherche de l'envers du pays.

SYLVAINE DAMPIERRE
Membre de l'équipe des ATELIERS VARAN depuis 1993, formatrice dans le cadre de stages d'initiation à la réalisation de cinéma documentaire, responsable pédagogique de VARAN CARAÏBE. A été monteuse jusqu'en 1998, a créé avec Alain Moreau, « Télé-Rencontres », canal interne de télévision à la maison d'arrêt de Paris la Santé.Conceptrice et réalisatrice de la collection documentaire : « D'UN JARDIN, L'AUTRE ». Ces films sont réalisés depuis les jardins, avec les gens qui les habitent les façonnent et les rêvent. Les jardins explorés sont au cœur du champ social. À la passion jardinière qui s'y exerce font écho des questions plus vastes comme le travail, la mémoire, l'enfermement, l'exclusion, l'utopie, le bonheur…Auteur réalisatrice du long métrage « Le pays à l'envers » tourné en Guadeloupe et sorti en salle en 2009. Elle réalise par la suite Piazza Mora en 2013 en Corse. Et "Paroles de nègres" ( film en cours) à l'Usine Grande-Anse à Marie-Galante prévu pour fin 2018.


SOOPASoup*
0690 93 86 30

Contact / 0690 50 05 78
Instagram Varan Caraïbe

*** Les consommations sont obligatoires***

 

SOOPASoup

9 RUE DE LA PLAGE ( Plage du Bourg de Sainte-Anne)

 
ERRATUM / Ciné-Club Varan Caraïbe - Chlordécone

jeudi 22 février 2018   à  19h30   /  ERRATUM / Ciné-Club Varan Caraïbe - Chlordécone

 

ERRATUM // ATTENTION // PROJECTION A SOOPA SOUP : En raison de la pluie prévue ce soir, la projection à SOOPA SOUP est reportée au JEUDI 1 MARS 2018 à 19H30 //


Ne ratez pas le RDV du mois !

Le Ciné-Club Varan Caraibe est de retour et s'associe à nouveau avec SOOPASoup le jeudi 22 février 2018 à partir de 19H30 pour vous proposer une séance sous les étoiles de la Plage du Bourg de Sainte-Anne !

Faites-vous plaisir ! Venez partager et déguster autour du cinéma documentaire dans une ambiance conviviale !

Vous étiez nombreux à vous déplacer lors de la première projection, nous vous proposons deux films guadeloupéens ( Varan ) sous une thématique très actuelle : le Chlordécone.

Découvrez ou redécouvrez :

A la racine de Katia Café-Fébrissy - 2017/ 30 minutes
Prix de meilleur court-métrage au TERRA FESTIVAL Guadeloupe mars 2017


Joselie hérite de trois hectares de terrain de son père, et se convertit au métier d'agricultrice à 48 ans. Elle découvre alors qu'elle ne peut rien planter sur ses terres ; toutefois, elle est décidée à faire les vivre, et à en vivre.

Black Kiss de Mariette Monpierre - 2015/ 34 minutes

Bruno, jeune marin-pêcheur se bat pour continuer de vivre sa passion en Guadeloupe, malgré les sargasses, le chlordécone, les doutes de son épouse et la seule perspective que l'état semble lui offrir : la reconversion. « …Je suis une espèce en voie de disparition, comme n'importe quelle tortue ou iguane Dans un zoo, la pancarte dira : « C'ETAIT UN PECHEUR .»


SOOPASoup*
9 RUE DE LA PLAGE ( Plage du Bourg de Sainte-Anne)
0690 93 86 30

Contact Varan Caraïbe
0690 50 05 78




* Les consommations sont obligatoire.

 

SOOPASoup

9 rue de la plage à Saint-Anne/ 0690 93 86 30

 
MOIS DU DOC/VARAN CARAÏBE à Marie-Galante

vendredi 24 novembre 2017   à  18h00   /  MOIS DU DOC/VARAN CARAÏBE à Marie-Galante

 

A voir à L'Habitation Murat

Films issus des Ateliers Varan Guadeloupe/Brésil/Vietnam/Ile-Maurice.

"Black kiss" - Mariette Monpierre (34')
Bruno, jeune marin-pêcheur se bat pour continuer de vivre sa passion en Guadeloupe, malgré les sargasses, le chlordécone, les doutes de son épouse et la seule perspective que l'état semble lui offrir : la reconversion. « …Je suis une espèce en voie de disparition, comme n'importe quelle tortue ou iguane Dans un zoo, la pancarte dira : « C'ETAIT UN PECHEUR .»

"Battre l'eau (Batte dilo la)" - Sanjiv K. Roseeawon (19'33 mn)
Dans le lagon de Mahébourg, à l'Ile Maurice, on pratique encore la "pêche à la Senne", technique de pêche très ancienne. Un métier traditionnel qui permet aujourd'hui encore à des hommes de survivre.

"Marisqueiras" - Ligia Verne (7'45 mn)
Dans le Pernambouc, à São Lourenço de Povoação, des femmes vivent de la pêche manuelle aux coquillages à la croisée du fleuve et de la mer, avec peu ou aucune conscience de leurs origines esclaves. Bien que l'esclavage ait été aboli au Brésil il y a plus d'un siècle, cela ne fait que 20 ans que le processus de reconnaissance de l'identité quilombola (esclaves résistants) a démarré dans le pays. Ce film cherche ces origines à travers le quotidien de cette communauté de femmes, de leur moyens de subsistance, de leur place dans la société.

"Le bonheur simple" - Ky Nguyen Minh. (34 mn)
Un jeune couple de pêcheurs travaille au quotidien sur le fleuve Han à Da Nang. Ils ont dû quitter la campagne et leurs enfants, car la pêche qu'ils pratiquaient sur la rivière n'était plus rentable. Ils ne rentrent chez eux que rarement et brièvement, voir leurs trois enfants, élevés par la grand-mère. Mais Ils ne rêvent que d'une chose : pouvoir vivre en famille et aider leurs enfants à réussir leurs études. Mais pour cela il faut de l'argent !

"Chair et Nacre" (Carne e casca) de Daniel Drummond, (25 mn)
Dans une ville aux eaux polluées, Mosquito, un pêcheur de coquillages, se bat pour la survie et l'avenir de ses petits-enfants.

 

Eco-Musée Habitation Murat

Section Murât 97112 Grand-Bourg // Tél. : 0590 97 48 68

 
 

     1   2   3   4   5   6   7